Pierres fines et autres gemmes

LA LABRADORITE

La Labradorite doit son nom au Labrador. Non pas la race de chien mais bien la presqu’île du Labrador au Canada où elle a été découverte. Elle a pour surnom des Indiens natifs la « pierre de feu » grâce à ses jeux de couleurs. Ces derniers l’utilisaient comme potion afin de purifier leurs aliments. Il est aujourd’hui dit que cette pierre permet de surpasser ses limites et son imagination grâce à ses vertus litho thérapeutiques.

Les vertus de cette pierre sont aussi dites « magiques » grâce à une caractéristique qui lui est propre : la Labradorite permet de décomposer la lumière. Revoyons un peu nos bases de physique…La lumière du soleil est dite blanche, c’est-à-dire que cette lumière contient toutes les couleurs présentes dans l’arc-en-ciel. La pierre a un rôle de prisme permettant de décomposer cette lumière blanche afin de laisser apparaitre ces couleurs. Pour résumer, le Labradorite permet de transformer la lumière blanche en couleurs de l’arc-en-ciel, c’est pour cela qu’il est dit magique.

La caractéristique principale de la pierre, hormis sa capacité à faire apparaitre les couleurs du spectre lumineux est sa couleur, notamment le bleu et le vert qui sont dominantes. La Spectrolite, variété de Labradorite, est très connue. Elle provient de Finlande et est appréciée grâce à son jeu de couleur.

La Labradorite se porte très bien en collier car l’on dit qu’elle absorbe les ondes négatives mais est aussi appréciée sur un poignet en bague et bracelet qui permettra à la pierre d’absorber la lumière et d’en refléter les différentes couleurs grâce à ses mouvements tout au long de la journée.